Chèque-cadeau en entreprise : quels sont les principaux avantages ?

Disposer de salariés motivés fait partie des éléments clés qui contribuent au développement des activités d’une entreprise. Parmi les stratégies de motivation adoptées par les responsables d’entreprise, figure en bonne position la distribution de chèque-cadeaux. C’est un choix avantageux aussi bien pour les travailleurs que pour l’entreprise qui peut obtenir en retour certains avantages fiscaux, lorsqu’elle respecte les conditions fixées par le législateur. Dans ce billet, nous vous invitons à découvrir les principaux avantages de la distribution des chèques-cadeaux en entreprise.  

Motivation des salariés et fidélisation de la clientèle

chèque-cadeau


Quelles que soient les technologies adoptées pour faire prospérer vos activités, vous risquez d’être déçu de vos résultats si vos collaborateurs ne donnent pas le meilleur d’eux-mêmes à leurs divers postes de responsabilité. Pour disposer d’un groupe motivé qui se mobilise efficacement autour des idéaux de votre entreprise, vous pouvez entre autres adopter la stratégie d’octroi de chèque-cadeau pour salarié, notamment à l’occasion :

  • Des mariages ou des pacs ;
  • De la fête des pères et de la fête des Mères ;
  • Des naissances ou des adoptions ;
  • De la Sainte-Catherine pour les femmes célibataires de 25 ans ;
  • Du Saint-Nicolas pour les hommes célibataires âgés de 30 ans ;
  • De la Noël (cadeaux pour les employés et les enfants des employés ayant au plus 16 ans révolus dans l’année civile) ;
  • De la rentrée scolaire pour les enfants des salariés ayant moins de 26 ans dans l’année civile.

D’une valeur maximum de 171 euros, ces cadeaux qui permettent d’augmenter le pouvoir d’achat des travailleurs représentent une source de revenu complémentaire très appréciée dans le milieu professionnel. Ils permettent généralement aux employés de s’offrir des biens et des services qu’ils hésiteraient à se procurer avec leur salaire. Signalons qu’un salarié peut obtenir plusieurs chèques-cadeaux en une année, l’essentiel est de vous assurer qu’il est bien concerné par chaque évènement URSSAF.

Par ailleurs, vous pouvez également utiliser les chèques-cadeaux dans une stratégie de fidélisation de vos clients. Utilisée par les grands groupes pour encourager leurs clients, la valeur du cadeau offert dans ce cadre ne doit pas dépasser 60 euros.

Réduction des charges fiscales de l’entreprise

Contrairement à ce que pensent certaines personnes, les chèques-cadeaux ne constituent pas des dépenses inutiles pour une entreprise. En principe, les cadeaux et bons d’achat octroyés par le Comité Social et Economique (CSE) ou directement par les employeurs sont soumis aux cotisations sociales à la CRDS et à la CSG. Toutefois, afin d’encourager les entreprises à soutenir leurs salariés, l’URSSAF offre aux entreprises la possibilité de bénéficier d’une exonération des cotisations sociales, et d’impôt sur revenu de leurs collaborateurs lorsqu’ils émettent des chèques-cadeaux qui ne dépassent pas sur une année civile le seuil de 5 % du plafond mensuel de la Sécurité Sociale qui est de 171 euros par salarié.

Toutefois, lorsque le seuil fixé est dépassé, il est toujours possible aux entreprises d’être exonéré des cotisations sociales. Pour cela, il suffit que l’entreprise justifie que chaque chèque-cadeau émis n’a pas dépassé une valeur de 171 euros, a été attribuée dans le cadre de l’un des évènements URSSAF, et a été effectivement utilisé pour acquérir les types d’objets mentionnés sur le bon, ou utilisé dans les magasins précisés sur le bon d’achat.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.