Faire-part : (Re)découvrez le support ultime de vos moments forts

Que d’émotions quand viennent la naissance du tout petit, la célébration de vos fiançailles ou le baptême du bébé. Une seule envie vous prend : vivre les joies et peines avec vos êtres chers. Pour communiquer vos instants magiques, rien de plus percutant que le faire-part, votre allié indétrônable face aux réseaux sociaux. Sauf que cette fois, nous avons déniché des pépites pour vos plus grandes occasions.

Faire-part

Le faire-part : ses ancêtres

Vous l’aurez compris, le mot « faire-part » tire son origine du français lui-même. En 1671, les décès s’annonçaient dans les rues à voix haute. C’est vers le 18è siècle après la révolution française que l’on a décidé de rédiger des lettres de décès, bien plus pratiques à diffuser. Depuis, l’époque moderne l’adapte à des évènements plus heureux.

Le faire-part, allié de vos événements marquants

Le faire-part est un type de message écrit, électronique ou sous enveloppe pour inviter vos proches à une occasion qui vous tient à cœur.

L’atout majeur de cette invention révolutionnaire est qu’il convient à tous les évènements: naissance, mariage, baptême, fiançailles, communion, décès etc. Pour chaque instant, il décuple en charme :

1.

Mariage : dites oui avec style.

Un peu d’histoire… Un voyage dans le temps nous rappelle que le faire-part de mariage était autrefois présenté par les parents des époux. Il s’appelait d’abord le « billet de part » réservé à la royauté. Au 21è siècle, ce temps est révolu. Les mariés conçoivent eux-mêmes leurs invitations.

Aujourd’hui pour célébrer votre amour dans les règles de l’art, vous pouvez réaliser des faire-part avec une touche personnelle selon vos envies. Il suffit d’indiquer vos coordonnées avec une calligraphie originale. Les faire-part peuvent s’associer à une pochette à ruban pour sceller votre destin en beauté.

Les thèmes en vogue sont le champêtre, le monochrome, l’aquarelle et le vintage. Les choix sont multiples, c’est pourquoi il existe des conseillers professionnels pour vous guider dans la personnalisation.

2.

Naissance et baptême : marquez le début d’une aventure.

Un peu d’histoire… Au 18è siècle, pour la venue au monde d’un enfant, seuls les bébés royaux avaient droit aux faire-part. Après la révolution française et l’arrivée de l’imprimerie, les autres bébés ont à leur tour eu leur moment de gloire. Même si à l’époque, ils n’indiquaient pas encore le prénom de l’enfant.

De nos jours, chaque naissance marque le début d’une nouvelle histoire. Les faire-part pour naissance sont bien plus spéciaux. Il en existe pour les filles, les garçons et même les jumeaux. Ils sont conçus suivant des modèles classiques et basiques, artistiques ou sur mesure.

Les faire-part aux thèmes pétillants avec des bords arrondis, des illustrations voire même des photos sur du papier kraft font fureur. Des tons naturels et doux comme la couleur pastel sont très tendances.

3.

Deuil : un honneur au défunt.

Un peu d’histoire… Autrefois le faire-part remplissait un volume de 4 pages avec des ossements, des larmes blanchies et des petits sabliers. Le règne du monarque Louis-Philippe vient changer les traditions : en une seule page pourvu qu’elle ait des bords noirs.

Maintenant pour commémorer la perte d’un proche, les faire-part en modèle déjà préétablis sont les plus recommandés. Ils affichent également la photo du défunt et peuvent, dans certains cas, mentionner les raisons du décès.

4.

En ligne : l’ère du zéro papier.

Parce que le faire-part lui aussi se trouve à la pointe de la technologie, il se veut célèbre :

  • Sur certains sites du e-commerce, ils sont totalement gratuits (quoique la personnalisation soit limitée).
  • Sur d’autres, vous personnalisez sur canevas.
  • La politique zéro papier réduit vos coûts et garantit son arrivée chez votre destinataire.
  • La rapidité de conception est épatante.

Par contre, si vous penchez plutôt sur du sur-mesure, vous serez suivi(e) par des créateurs professionnels en plus des accessoires en bonus. (Rubans, bonbons, ficelles…)

Quel papier idéal pour votre faire-part ?

Pour réaliser le plus beau des faire-part, vous aurez besoin du bon matériau adapté au thème.

Même si le budget de tout un chacun varie, prévoyez 1€ à 5€ pour les modèles classiques, et jusqu’à plus de 12€ pour un large choix à volonté. Le papier Satimat 350g est le plus utilisé.

Si vous désirez explorer de nouveaux horizons, voici quelques idées non-exhaustives :

  • Mariage : le Rive Tradition 250g/m2 reste le plus populaire des papiers. Son grain texturé et naturel est parfait pour les aquarelles. Pour un rendu plus traditionnel, le papier Ivoire 300g/m2 vous offre une couleur exceptionnelle.
  • Naissance et baptême : optez pour le Couché Brillant 350g/m2, au pelliculage unique pour mettre en valeur vos photos. Si vous êtes fan des illustrations, penchez pour le Couché mat 350g/m2 au toucher lisse et agréable.
  • Deuil : le papier Recyclé 350g/m2 riche en fibres de cellulose apporte une extrême blancheur à votre faire-part. Et pour un effet plus satiné, le papier Bristol 300g/ m2 reste un classique indémodable.

Pour finir, notez qu’il est aussi possible de confectionner vous-mêmes vos faire-part. Avec des fleurs séchées par exemple, les sites proposent de nombreux tutoriels. Toutefois, pour un nombre important d’invités, il est toujours plus pratique d’opter pour des créateurs pro.

Maintenant que le tour est joué, les faire-part n’ont plus de secrets pour vous. Alors, à vos emplettes ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *